Leçons B2B à partir de 2020 | Commerce électronique pratique

0
24
Leçons B2B à partir de 2020 |  Commerce électronique pratique


Covid-19 nous a tous obligés à changer. Les entreprises et les employés qui avaient résisté à l’innovation numérique n’ont soudain plus eu le choix. Certains des changements ont créé de la valeur et méritent d’être conservés. D’autres pas tellement.

Mon entreprise développe des systèmes de commerce électronique pour les commerçants B2B. Ce qui suit sont des changements induits par une pandémie qui, à mon avis, deviendront probablement permanents. J’ai également énuméré quelques faiblesses B2B douloureuses que Covid a exposées.

Changements permanents

Le contenu numérique est essentiel. Cela changeait avant même la pandémie. Les gens utilisent du contenu en ligne plutôt qu’une conversation en personne. Même les interactions téléphoniques et virtuelles sont en baisse en faveur des options de libre-service numérique. En 2020, les entreprises ont proposé de nouvelles façons d’établir des relations, telles que des vidéos, des articles, des guides PDF et d’autres ressources. À l’avenir, réfléchissez à la façon dont un client ou un prospect peut interagir avec votre entreprise à minuit quand il n’y a personne.

Des processus plus efficaces. Faire plus avec moins est devenu une priorité plus élevée. Les outils qui accélèrent les processus clés sont essentiels, comme répondre rapidement aux questions des clients, conclure une vente, créer un compte, connaître les détails des coûts et les informations d’expédition et d’arrivée.

Adopter les ventes en ligne. Pour beaucoup de mes clients B2B, les ventes de commerce électronique ont augmenté en 2020, même si les revenus hors ligne étaient en baisse. La pandémie a démontré la valeur des transactions numériques à des organisations auparavant sceptiques. Le commerce électronique est un avantage pour une équipe de vente, et l’année dernière l’a prouvé.

Commerce électronique sur une chronologie. De nombreux sites de commerce électronique B2B qui avaient été bloqués en raison d’un champ d’application étendu ont été réalisés rapidement. Les entreprises ont été obligées d’accepter des itérations et des améliorations plus petites et plus rapides.

De nouvelles façons de communiquer. Les appels de vente et les salons professionnels en personne se sont avérés moins importants que nous le pensions. Notre culture a changé à mesure que de plus en plus de personnes travaillaient à domicile. Nous nous sommes habitués à voir les animaux de compagnie les uns des autres et à être chez nous. Nous avons été obligés de réexaminer nos habitudes et nos notions sur la façon dont les choses sont.

Nouveaux services ou processus. Un distributeur HVAC, par exemple, peut désormais proposer le ramassage à quai, similaire à celui du trottoir pour les détaillants. Les vendeurs B2B traditionnels sont passés à la vente de certains produits directement aux consommateurs. Les fabricants qui prenaient autrefois des commandes complexes uniquement par l’intermédiaire d’un vendeur ont créé la commande numérique en libre-service.

Nouvelles compétences. De nombreuses entreprises B2B ont transféré leurs employés vers des tâches axées sur le numérique. Les membres expérimentés de l’équipe peuvent offrir des perspectives précieuses. La plupart sont prêts à apprendre de nouvelles choses pour répondre aux besoins de l’entreprise.

Faiblesses

Les temps difficiles peuvent mettre en évidence nos faiblesses. La pandémie a fait cela pour un bon nombre de commerçants B2B.

Systèmes obsolètes. En passant au numérique, certaines organisations ont constaté que leurs systèmes ne pouvaient pas s’intégrer facilement. Des exemples sont des plates-formes administratives obsolètes ou des logiciels locaux pour les devis de vente. La transition numérique nécessite un examen approfondi des systèmes internes. Certains devront être mis à jour.

Occasion perdue. Les entreprises disposant de plates-formes numériques limitées ont le plus souffert.

Agitation culturelle. De nombreuses équipes ont eu du mal parce qu’elles n’étaient pas préparées ou ouvertes aux changements essentiels. Les entreprises ont appris l’importance d’une culture résiliente, innovante et adaptable. Les employés qui manifestent une réticence au changement sont des obstacles. Ceux qui s’engagent et dirigent sont inestimables.

Dépenses inutiles. Certaines entreprises ont réalisé qu’elles payaient pour des articles obsolètes qui ne créaient pas de valeur pour l’entreprise ou ses clients.

2020 avec le recul

Prenez le temps d’examiner l’impact de 2020 sur votre entreprise. Quelles leçons avez-vous apprises? Quels choix pourriez-vous faire à l’avenir?



Leave a reply

dix-neuf − trois =